La biodynamique

Gerda Boyesen a conceptualisé la psychothérapie corporelle biodynamique ; ses filles Ebba et Mona-Lisa l’ont structurée et développée. Gerda utilisait l’image de l’oignon pour en parler : cette thérapie vise à laisser partir les couches d’oignon sèches ou abîmées et à renforcer le noyau sain. Le noyau sain prend de plus en plus de place et les comportements toxiques, répétitifs sont abandonnés, dans un rythme propre à chacun. Vous êtes pleinement acteur des changements.

Les outils biodynamiques sont nombreux et variés. Un des outils que j’affectionne particulièrement est le massage. En tout premier lieu parce que le toucher est trop peu répandu dans notre vie quotidienne actuelle. Le massage est un des outils pour passer par la vision corporelle de votre histoire et prendre soin des zones sensibles corporelles et psychiques. Les massages biodynamiques aident le corps à retrouver son équilibre naturel – homéostasie – en relançant le mécanisme naturel de fermeture des cycles vaso-moteurs. Ces cycles sont trop souvent interrompus faute de temps d’assimilation ou faute d’accueil, ces interruptions successives créent des tensions corporelles que les massages libèrent pour laisser la place à plus de détente.

Pour illustrer ce mécanisme, imaginez-vous en train de conduire. Il se peut que la conduite entraîne quelques situations stressantes comme des embouteillages, des interactions vives avec d’autres conducteurs ou des rappels à l’ordre sous forme de klaxon appuyé… autant de stress accumulé corporellement et mentalement. Observez votre corps après ce type d’expérience, où se loge le stress ? Vos muscles sont-ils détendus et souples ou tendus et durs ? Quels muscles sont-ils impactés ?

Ce genre de situation stressante se répète souvent et crée des tensions musculaires. Les massages aident à la détente présente et éclairent les situations passées qui ont pu entraîner les mêmes tensions, pour les libérer.

J’apprécie aussi particulièrement les rêves dirigés pour transformer l’histoire. Le cerveau ne fait pas la différence entre ce qui lui arrive et ce qu’on lui raconte alors racontons-lui de belles histoires pour qu’il ait plus facilement accès à la joie et au sourire.

L’écoute du corps, ou végéto-thérapie, est utilisée lorsque les ressentis sont inscrits dans le corps, lorsqu’ils sont disponibles et accessibles.

Pour creuser la théorie biodynamique, je vous invite ici.

Un autre outil très intéressant est le travail sur les pensées. Les identifier, questionner leur réalité, leur pertinence, décaler le point de vue, observer la partie pleine du verre autant que la partie vide.